Martine

Poème illustré par un tableau de :

Martine Tron
www.mm-saudade.com

C’est en plein coeur de la montagne
Qu’elle vit, là-haut, au fronton
De grands rochers ; et Sisteron
N’est pas bien loin de sa campagne.

Au bout de ses doigts ? Des pinceaux !
De l’or en coule, et des couleurs
A vous faire battre le coeur
Tant en palpitent ses tableaux !

Vie et beauté, talent, amour !
Elle aime les gens, la nature
Qu’elle sillonne à l’aventure
Avec ses ânes de velours

Et ses chiens aux abois rieurs.
Elle recherche l’Absolu.
Et s’est enfin résolue
A le trouver, de tout son coeur !

Au fin-fond de Haute Provence,
Elle peint, et ses doigts de fée
Créent paysages et portraits
Avec une aptitude immense.

Mais pas seulement ! Car son âme
Profonde et si fraîche apparaît
Sur ses toiles où transparaît
Un peu d’ombre cernée de flammes…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Martine

  1. Martine Tron dit :

    Merci Vette, merci de tout coeur !

    Il faudra que tu changes le lien dans le poème, vers le nouveau site:
    http://www.mm-saudade.com

    A bientôt, bonne continuation, tu es la plus forte !
    Ton amie de Haute-Provence, 🙂
    Martine

  2. Vette dit :

    Heureuse que ce poème te plaise… mais il correspons à la réalité de ce que tu es !
    Vetter

Laisser un commentaire