Un drôle d’animal

Un drôle d’animal s’est introduit chez nous,
Tout mignon, tout petit, qui vraiment ne ressemble
A rien que l’on connaisse. Et pourtant il nous semble
Que c’est un mammifère ? Habillé de poils roux,

Il a des points dorés sur sa queue en panache,
D’énormes yeux très doux, un museau moustachu,
Quelques crins hérissés sur son crâne pointu.
Amusante bestiole et qui fait le bravache

En brandissant vers nous de minuscules poings.
Mais non tu ne crains rien, minuscule bestiole !
Nous ne ferons jamais de toi une babiole
Exposée au salon, même si tu n’es point

Un spécimen issu du cœur de la Provence !
Mais qu’es-tu donc, petit ? D’où peux-tu bien venir ?
Animal inconnu issu de l’avenir
Ou rêve un peu cinglé de ma cervelle en transe ?

Toujours est-il qu’ainsi, je te trouve mignon.
Qui que tu sois, vois-tu, j’adore ta frimousse
Et les tons mordorés de ta fourrure rousse.
Tiens ! Tu viens d’entonner une jolie chanson…

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Contes, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *