Fouillis

Poème inspiré par  un tableau de  :

Anne Hudry
www.artiste74.com

Comment donc un fouillis peut-il être joli ?
Caché dans ma cuisine, y a-t-il un génie
Doué pour agencer adroitement les choses,
Associer les couleurs, de sorte qu’un vieux rose

Se marie sans problème avec un vert clinquant ?
Sur la table posés en un tas tout branlant,
Des paniers emboîtés à la vaille que vaille,
Une coupe de fruits, des aulx, un vieux chandail

Oublié ce matin… Et couronnant le tout,
Ventru et bien dodu, il y a même un chou !
Un fouillis pas possible et tout en camaïeu,
Risqué par un hasard vraiment très harmonieux.

C’est un joli désordre, avec de beaux objets :
Une nature morte ! Et me vient le projet
D’essayer de la peindre aussi jolie qu’ainsi !
Mais je dois faire appel au génie… du génie !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire