Fouillis

Poème inspiré par  un tableau de  :

Anne Hudry
www.artiste74.com

Comment donc un fouillis peut-il être joli ?
Caché dans ma cuisine, y a-t-il un génie
Doué pour agencer adroitement les choses,
Associer les couleurs, de sorte qu’un vieux rose

Se marie sans problème avec un vert clinquant ?
Sur la table posés en un tas tout branlant,
Des paniers emboîtés à la vaille que vaille,
Une coupe de fruits, des aulx, un vieux chandail

Oublié ce matin… Et couronnant le tout,
Ventru et bien dodu, il y a même un chou !
Un fouillis pas possible et tout en camaïeu,
Risqué par un hasard vraiment très harmonieux.

C’est un joli désordre, avec de beaux objets :
Une nature morte ! Et me vient le projet
D’essayer de la peindre aussi jolie qu’ainsi !
Mais je dois faire appel au génie… du génie !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.