Subjectivité

Poème illustré par :

Daniel Sannier
www.danielsannier.com

Quand ailleurs il fait froid, quand notre ciel est bleu,
Seule tache d’azur sur la carte de France ;
Quand là-haut il fait sombre et que partout il pleut,
Nous sommes bien contents d’habiter en Provence !

Quand on apprend qu’ailleurs il y a du brouillard
Molletonnant les toits ; quand on nous dit l’outrance
De ces autres climats : la pluie, le gel, le froid,
Nous sommes bien contents d’habiter en Provence !

Et quand parfois il pleut, ce n’est pas un souci
Puisque nous savons bien que nous aurons la chance
De revoir le soleil dans quelque temps d’ici :
Nous sommes bien contents d’habiter en Provence !

Mais quand le temps est gris, nous ne le disons pas
Car comment avouer une telle impuissance ?
Le soleil n’est pas là ? On va le mettre au pas :
Il ne peut qu’être heureux d’habiter en Provence !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire