Saint Chamas

 

Merci à Jakotte de Saint Chamas

Blotti au pied de sa falaise
Tout entravée dans un filet
Pour qu’une pierre, à Dieu ne plaise,
Ne joue à en dégringoler,

C’est un village de Provence.
Un long aqueduc le surplombe,
Illuminé en transparence
Par le soleil quand le soir tombe.

Une horloge y est installée
Etrangement  sur le mur roux,
Elle ponctue la vie réglée
Du village sous son Baou.

La Touloubre tout près de là
S’attarde sous le pont romain,
Puis elle poursuit au delà
Pour aller se perdre non loin

Au creux des eaux de l’étang gris.
Saint Chamas se repose et dort
Sous le ciel sombre de la nuit
Tout pointillé de taches d’or.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Saint Chamas

  1. Jackie B dit :

    bonjour,

    je cherchais un poème pour mon blog sur Saint-Chamas, un poème sur la Provence. Le vôtre me semble très approprié et tellement bien écrit, d’une douceur s’appliquant à mon village. Puis-je le publier ?

    J’espère une réponse positive.

    Cordialement. jackie B

  2. Vette dit :

    Merci de votre indulgence envers mon poème !
    Vette

  3. Tom A dit :

    pouvez vous m aider a faire une poesie sur la provence? je n arrive pas a faire des rimes et il me manque quelques mots de vocabulaires
    Merci d’avance

  4. Tom A dit :

    Votre poeme est excellent , cordialement Tom A

  5. Tu as le choix sur mon site, et les mille-sept cents poèmes ( à peu près !) devraient pouvoir t’aider, non ?
    Amicalement
    Vette

Laisser un commentaire