Pensées en bleu

 

Quand je ressasse la Provence,
Loin de la maison, loin d’ici,
C’est toujours en bleu que j’y pense
Car il est tout bleu, ce pays.

Les vieux meubles tout frais repeints,
La lavande, bien sûr ! et le ciel
Immuablement bleu le matin :
Une couleur presqu’irréelle !

Et les cyprès dans la garrigue,
L’odeur âcre du romarin,
Et la peau marine des figues,
Et les ruisseaux, l’air et le thym.

Oui !  Je les sens toujours en bleu,
Surtout quand je suis loin d’ici.
Et « Loin » n’est pas un mot heureux
Puisqu’il veut dire « Nostalgie ».

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire