Optimisme

Poème illustré par :

Geneviève Lagarde

« Chez nous en Provence il fait beau
A peu près trois cents jours par an ! »
Il galège à peine ; et s’il faut
Pardonner à un Occitan

Souvent un excès d’optimisme,
On doit reconnaître que Jean
Pèche parfois par fanatisme :
L’enthousiasme des vrais amants !

Mais c’est vrai que le ciel ici,
Souvent uniformément bleu,
Nous gâte et nous choie à l’envi !
Tellement que dès lors qu’il pleut

Nous pouvons crier au scandale.
Le soleil ne peut nous quitter,
Il est avant tout provençal …
Et pourtant, depuis une année,

Que de pluie, de vent, de ciel gris !
Nous en sommes désorientés
Car ce tintouin n’est pas d’ici :
Nous nous sentons persécutés !

Que se passe-t-il en Provence ?
La Terre a-t-elle basculé ?
Le climat comme ailleurs en France
Devient-il à peu près cinglé ?

Mais allons ! Il faut croire Jean
Et penser que c’est une étape
Ponctuelle, au fil d’un long Temps
Qui parfois s’emballe et dérape.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire