L’autre rive

Poème illustré par :

Jeong-Ae Ju
www.artistju.com

Là-bas sur l’autre rive un autre monde attend,
Un monde indéfini où la ronde du Temps
N’est plus ni le Passé, ni l’Avenir. « Toujours »
Y est un mot sacré comme le mot « Amour ».

Des ombres surannées y glissent vers l’oubli,
Des ombres d’autrefois, des ombres d’aujourd’hui
Eloignées désormais des soucis temporels ;
Là-bas sur l’autre bord la lumière éternelle

Eclaire doucement comme un calme mirage
Les âmes bleues glissant vers les verts pâturages
D’un Infini serein où tout n’est que douceur :
N’y coexistent plus ni malheur ni bonheur.

Imaginer ainsi la rive inexorable
– Le monde du meilleur, du beau et de l’aimable –
Où la mort indomptée n’a plus rien de tragique :
Heureux les zélateurs de cette voie mystique !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.