Assise sur un nénuphar…

 

 

Poème mis en musique par Morgan Jourdain,

Chef de Choeur de la Maîtrise de Radio-France. 

Partition     
Assise sur un nénuphar,
Plus verte que feuille de printemps,
Elle chante à la lune bleue,
Et son chant craquète et sautille
D’étang d’argent en mare d’or.
 
Son immense bouche est un piège
Pour les insectes de l’été.
Ses yeux sont deux globes dorés,
Ses pattes pliées sont si longues
Qu’on les croirait doubles ou triples
Sous son ventre rond d’émeraude. 

L’eau de l’étang qui friselise
Lèche ses doigts palmés et verts.
Elle chante à la lune bleue,
Et son chant craquète et sautille
D’étang d’argent en mare d’or.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits « classiques », pratiquement tous voués à la Provence.

Ce contenu a été publié dans Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire