Arbres d’hiver

J’aime les arbres bleus sur le ciel roux du soir
Quand le soleil couchant fond en taches dorées,
Quand leurs branches tordues en pattes d’araignée
Egratignent les nues de leurs griffures noires ;

Le treillis des rameaux dessine une résille
Hachurant le jardin que février endeuille.
Tout gonflé et replet quand il avait des feuilles,
Le tilleul amaigri que le vent déshabille

Des derniers oripeaux s’y accrochant encor
Paraît bien desséché dans le fond de la cour.
Un faisceau de traits tors sur un tronc gris et court
Dont l’écorce est fendue par le gel qui le mord !

J’aime les soirs d’hiver et leur gros soleil froid
Englouti bien trop tôt, mangé par l’horizon
Si net et si aigu du côté de Salon.
J’aime les arbres bleus sur le ciel qui flamboie.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire