L’escalier de la cave

Poème illustré par :

Lionel Spani
www.lionel-spani.com

Tristan le Preux est effondré
Car Mame lui a demandé
D’aller lui chercher quelques pommes …
A la cave ! Comme si en somme

Elle l’envoyait au combat.
Sa mère ne pourrait-elle pas
Lui éviter un tel tourment ?
Il est vrai que souvent il ment

Et qu’il ne lui a jamais dit
Que le sous-sol était maudit
Avec ses monstres, ses fantômes.
Affronter ça pour deux, trois pommes …

L’escalier lui-même est hanté,
Et notre minot-chevalier
Est tout pâle en le descendant.
Il lui semble bien qu’il entend

Des râles, des cris tout en bas.
Allons donc ! Plus que quelques pas.
Il tend la main vers le panier
Où les fruits semblent le narguer

Et remonte en hurlant sa joie :
C’en est fini pour cette fois !
Tristan le Preux, le Chevalier
Vient encor de Leur échapper …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire