L’escalier de la cave

Poème illustré par :

Lionel Spani
www.lionel-spani.com

Tristan le Preux est effondré
Car Mame lui a demandé
D’aller lui chercher quelques pommes …
A la cave ! Comme si en somme

Elle l’envoyait au combat.
Sa mère ne pourrait-elle pas
Lui éviter un tel tourment ?
Il est vrai que souvent il ment

Et qu’il ne lui a jamais dit
Que le sous-sol était maudit
Avec ses monstres, ses fantômes.
Affronter ça pour deux, trois pommes …

L’escalier lui-même est hanté,
Et notre minot-chevalier
Est tout pâle en le descendant.
Il lui semble bien qu’il entend

Des râles, des cris tout en bas.
Allons donc ! Plus que quelques pas.
Il tend la main vers le panier
Où les fruits semblent le narguer

Et remonte en hurlant sa joie :
C’en est fini pour cette fois !
Tristan le Preux, le Chevalier
Vient encor de Leur échapper …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous, Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.