Les fleurs du cerisier

1491653_686816154701136_5035241344789102394_n

Poème inspiré et illustré par :

La Bioguia
(Présenté sur Facebook par mon ami le peintre Eric Bruni)

Sur le ciel sont brodées des fleurs de cerisier ;
Un cerisier très vieux qui, encor délié
En dépit des années, chaque printemps projette
Toujours un peu plus haut d’innombrables fleurettes.

Il lance vers l’azur un fouillis incroyable
D’arabesques rosées : entrelacs improbable
De fraîcheur parfumée par le nouvel avril
Et de pétales drus que le souffle subtil

De la brise alanguie fait bouger doucement ;
L’antique cerisier envoie fort patiemment
Son branchage griffu à l’assaut des nuages
Qui se penchent en biais au-dessus du village.

Chaque année un peu plus, et plus près chaque année,
Il étire son tronc pour toucher les nuées,
Espérant les atteindre un jour avant sa mort,
Demandant à sa vie toujours bien plus d’efforts

Pour fleurir triomphant et caresser le ciel.
Le rose de ses fleurs fusionne avec le miel
Du soleil printanier. Malgré sa sénescence,
L’ arbre est un lumignon dans le ciel de Provence.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits « classiques », pratiquement tous voués à la Provence.

Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire