La coupe de fruits

Poème illustré par :

Dubois-Gérard
www.dubois-gerard.com

Sur la crédence du salon,
Une coupe de fruits bien ronds
Comme des boules de soleil,
Et leur si joli teint vermeil

Luit comme les veines du bois
Ciré une ou deux fois par mois
Par la fofolle du logis.
Peut-être cire-t-elle les fruits ?

Le bol de cristal étincelle,
La maison sent bon la cannelle
Et les fruits fleurent le beau temps ;
Ils sont les vigies du printemps

Dont la lumière luit et mousse.
Leur forme est incurvée et douce ;
Mais pourquoi n’y a-t-il donc jamais
De fruits rectangles ou carrés ?

Leurs couleurs chaudes s’entremêlent
Et s’ils ont l’air d’un pêle-mêle,
Ne vous laissez pas abuser :
Ils sont soigneusement rangés!

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire