Le quartier du Mistral

Savez-vous qu’il n’existe pas ?
Rien n’est vrai, pas même le ciel !
C’est un mythe, et dame Mirta
N’est qu’une harpie virtuelle !

Même s’il ressemble au Panier,
C’est un décor de carton-pâte !
La Place, les rues, le Café,
Bric et broc de rêve et de plâtre !

Et cependant l’on s’y croirait :
C’est bien Marseille, son outrance,
Sa faconde et tous ses excès.
Mais ceci n’est qu’une apparence.

Vincent, Frémont ? Ce sont des ombres
Imaginaires et fictives
Qui s’agitent sur les décombres
De faux-semblants à la dérive …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire