Le quartier du Mistral

Savez-vous qu’il n’existe pas ?
Rien n’est vrai, pas même le ciel !
C’est un mythe, et dame Mirta
N’est qu’une harpie virtuelle !

Même s’il ressemble au Panier,
C’est un décor de carton-pâte !
La Place, les rues, le Café,
Bric et broc de rêve et de plâtre !

Et cependant l’on s’y croirait :
C’est bien Marseille, son outrance,
Sa faconde et tous ses excès.
Mais ceci n’est qu’une apparence.

Vincent, Frémont ? Ce sont des ombres
Imaginaires et fictives
Qui s’agitent sur les décombres
De faux-semblants à la dérive …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.