Six heures

 

Il fait jour vraiment tôt. C’est bon d’être éveillé
Par un rai de soleil qui vient se faufiler
Dans l’entrebâillement lumineux des volets.
Il se pose rieur sur le bout de mon nez,
Le titillant tout doux pour me faire lever.

L’été est juste éclos, il fait même un peu frais,
Et Juin dans sa primeur est encor trop jeunet
Pour s’embraser déjà et trop exagérer.
Il fait bon, il fait bleu, on est tout guilleret,
Et un tourtereau gris commence à roucouler.

On va pouvoir sortir pour petit-déjeuner
Et mettre le couvert dans la cour ombragée
Par la verte fraîcheur du vieux micocoulier.
Il est encor très tôt, et l’air est embaumé
Par le parfum sucré des fleurs de l’oranger.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire