Renouveau

 

Le pot placé sur le muret
S’est illuminé cette nuit
Et le surgeon qu’il hébergeait
Vient de poindre en catimini.

C’est éclatant, c’est rouge et dru
Comme une pousse de tomate.
C’est tortillé et tout pointu,
Tout éclaboussé d’écarlate.

Un légume ou bien une fleur ?
Toujours est-il que ça veut vivre
En éclaboussant de couleurs
La grosse potiche de cuivre.

Et dans l’or du petit matin
C’est une folle luxuriance.
Tout est nouveau dans le jardin
Où la moindre plante est en transes.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire