Le propriétaire

Poème illustré par un tableau de :

Peter Robinson
www.arcadja.com

Si vous avez un chat, ne vous y trompez pas :
Vous habitez chez lui ! C’est lui qui est votre hôte
Et le propriétaire ! Et il n’est bien que là
Où il a choisi d’être ! Il ne se fait pas faute

De vous le démontrer en squattant sans vergogne
Votre lit, vos fauteuils, votre tapis persan…
Ne le chassez donc pas : il se mettrait en rogne,
Vous décochant sitôt un regard méprisant

Qui vous pétrifierait ; et vous seriez soudain
Réduit à presque rien, bien moins qu’une bestiole !
Car vous êtes l’intrus :  il est le souverain
De toute la maison. Et vraiment est bien fol

L’Humain un peu bouché qui n’y a rien compris.
Soyez en bien certain, vous avez de la chance
Qu’il veuille bien de vous car ici c’est chez lui !
Ainsi sont faits les chats, même ailleurs qu’en Provence…

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire