Pluie du Sud

 

Il pleut. Mais le ciel est si haut
Qu’il crépite en tombant très dru
Sur la garrigue. Et le flûtiau
De l’oiseau bleu s’est soudain tû.

Tombent des flèches acérées,
Longs traits flagellants et brutaux
Qui blessent le sol asséché
Par l’été immensément chaud.

C’est une cataracte bleue
Qui crible la terre en mitraille.
Le sol explose et crie. Il pleut
Des lames aiguëes qui fouaillent.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire