La chambre bleue

Poème inspiré par :

Claude-Max Lochu
www.lochu.com

C’est une chambre bleue au coeur d’un mazet blanc
Où la lumière pleut  par n’importe quel temps ;
Une chambre où la joie fleurit de nuit en nuit,
Une chambre d’amants, une chambre d’amis.

Les draps bleus sont froissés et le printemps y pose
Des flaques de soleil. Il y a quelque chose
De ténu, de subtil qui flotte, un doux parfum :
C’est l’odeur de l’amour. Quelquefois les embruns

Entrant par la croisée y mêlent des relents
De varech et de sable. Et s’il y a du vent,
Il se fait subreptice et fait voler les draps,
Chintant tout doucement aux entours du Roucas.

La lumière y explose en rayonnement bleu,
Mais il n’y fait pas chaud malgré l’été en feu.
C’est une chambre fraîche où un nouvel amour
Narguant le temps qui passe croît jour après jour.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire