Demain j’arrête…

 

 Poème illustré par :

Dubois-Gérard
www.dubois-gerard.com

Il sait qu’il ne le devrait pas,
Qu’il brûle bêtement sa vie ;
Il le sait bien mais le tabac
Coule insidieusement en lui.

Les délicates fumerolles
Dansent en arabesques bleues,
Roulent en forme de corolle
Dans l’air embrumé et fumeux.

Mais ce n’est qu’une fleur du mal
Qui le grise et qui le balade,
Il est entraîné vers le bal
Des enchaînés et des malades.

Le matin il toussote un peu,
Il sait très bien qu’il ne faut pas
Et qu’il joue trop avec le feu.
Mais demain il arrêtera …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire