Trois kilos d’amour

Chat

Il pèse trois kilos d’amour :
Un tout petit chat à la traîne
En quête d’une bonne aubaine
A idolâtrer pour toujours.

Un minuscule chat perdu
Qui cherche un humain adoptable,
Avec bon toit et bonne table.
Autres souhaits fort répandus

Chez les chats voulant un logis ?
Silence, paix, grande tendresse
Toute enjolivée de caresses…
Malin, Mimi s’est assagi

Pour être d’un abord aimable :
Finis, les sauts un peu partout,
Ses manières de risque-tout !
Il faut avoir l’air honorable

Pour trouver un brave gogo
Compatissant et sympathique…
La petite bête magique
Ne présentant aucun défaut

A donc pu aisément séduire
Un brave humain apitoyé…
Et je me suis fait pigeonner !
Mais qui aurait pu le prédire ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.