Trois kilos d’amour

Chat

Il pèse trois kilos d’amour :
Un tout petit chat à la traîne
En quête d’une bonne aubaine
A idolâtrer pour toujours.

Un minuscule chat perdu
Qui cherche un humain adoptable,
Avec bon toit et bonne table.
Autres souhaits fort répandus

Chez les chats voulant un logis ?
Silence, paix, grande tendresse
Toute enjolivée de caresses…
Malin, Mimi s’est assagi

Pour être d’un abord aimable :
Finis, les sauts un peu partout,
Ses manières de risque-tout !
Il faut avoir l’air honorable

Pour trouver un brave gogo
Compatissant et sympathique…
La petite bête magique
Ne présentant aucun défaut

A donc pu aisément séduire
Un brave humain apitoyé…
Et je me suis fait pigeonner !
Mais qui aurait pu le prédire ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire