Noir et blanc

 

Poème illustré par un tableau de :

Jacques Testa
www.tableaux-testa.net

Noir et blanc, tout est noir et blanc :
Le basalte de la montagne,
Les mélèzes aux pointes d’argent
Et la gadoue au creux des fagnes,

La trace des pas sur la neige,
Celle plus légère des skis
Avec une pincée de beige
Qui point par là et par ici.

Noir et blanc : bien triste mixture
Moirant d’un gris-bleu soutenu
Des plaques de neige trop dure.
Quant au soleil qui s’est perdu

Il ne reconnaît plus l’Ubaye
Qui clignotait, les eaux en feu,
Tout scintillant sous la mitraille
Incessante des rayons bleus.

Mais c’est vrai que l’hiver déraille …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire