Le photographe

Poème illustré par une photo de :
Marc Lagoutte

A notre ami, le photographe Marc Lagoutte
C’est un vrai magicien, apte à capter le monde,
La nature et les gens au fond d’un appareil
Semblable à un écrin ; où en une seconde
Il fige à tout jamais la vie de ses pareils.

C’est un illusionniste, un peintre de l’instant
Qui fixe pour toujours une scène de rue ;
Un pigeon de Montmartre en immortalisant
Sa démarche pataude et son ombre ventrue ;

Ou de simples quidams, tenant de son talent
Une immortalité facilement acquise ;
Montmartre sous la pluie, et ses pavés luisant
Dans l’ombre en noir et blanc que la nuit électrise…

C’est un très grand poète, un chantre de Paris
Qui louange ses rues et en « copie les rimes »* ;
Un témoin de la vie que son talent décrit
Tel un héraut subtil, sans esbrouffe et sans frime.

* Cette formule si poétique est de Marc

 

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le photographe

  1. Casterman Martine dit :

    Très beau texte tout en délicatesse et pourtant bien puissant. Où l’on sent de l’amitié et admiration et respect

  2. Commentaire FB de Florent Michel :  » Un très bel hommage à ce photographe, et à la photographie en général ! J’aime particulièrement les deux dernières strophes, dont la fluidité sonore (mention spéciale au vers « Une immortalité facilement acquise ; ») suggère joliment ces mille impressions qu’une belle photographie peut rendre ! »

Laisser un commentaire