J’aime les soirs d’été…

Poème illustré par un tableau de :

Anna Ancher-Brandon
(1859-1935)

J’aime ces soirs d’été qui sentent la lavande,
Le thym, le romarin ; et cette sarabande
De grillons endiablés dans le fond du jardin ;
Ces veillées entre amis, attablés sous le pin

A boire un grand pastis cliquetant de glaçons ;
Cette brise posant d’agréables frissons
Sur les épaules nues mangées par le soleil,
Et l’horizon frangé par un éclat vermeil

Déclinant à l’ouest. J’aime ce noir profond
S’immisçant peu à peu sous le moindre buisson
Et qui donne au jardin une aura de mystère ;
L’odeur âcre, un peu sûre, et qui sourd de la terre

Trop sèche depuis peu. J’adore ces soirées
Eclairées aux bougies ; quand l’air un peu plus frais
Distille lentement d’incroyables senteurs :
Celles des fleurs flétries harassées de chaleur.

J’aime ces soirs d’été où l’on refait le monde
A grands coups d’utopie sous la lune bien ronde,
Cercle d’or appliqué sur le ciel bleu-marine ;
Quand la réalité met enfin sa sourdine…

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.