Bonnieux

Poème illustré par :

Claire Espana
www.violondingres.vip-blog.com

Un village perché sur son piton rocheux :
Au coeur du Lubéron, c’est l’antique Bonnieux*
Qui verrouille la combe allant à Lourmarin ;
Il y fut érigé en ces temps fort anciens

Où l’Homme d’autrefois se sédentarisait.
Un village typique et un site parfait
Pour qui veut d’un coup d’oeil voir la magnificence
De ce vieux pays d’Oc au coeur de la Provence :

Plaine du Calavon ; au loin le mont Ventoux
Et les monts du Vaucluse au profil bien plus doux.
Paysage idéal pour qui aime le Sud !
Et vous êtes payés de votre lassitude

Quand vous avez franchi de rugueuses calades
Et quatre-vingt six marches ! Une rude escalade
Pour atteindre essoufflé, recru, la Haute Eglise
Que le soleil couchant noie d’une ombre cerise.

* Poème offert à la ville de Bonnieux

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire