L’embarquement pour Cythère

Deux minots s’aimaient d’amour tendre :
Lola – cinq ans, Tanguy – six ans,
Et ils n’en pouvaient plus d’attendre
Pour se marier d’être des grands.

Ils pensèrent donc à partir
Pour l’autre Méditerranée
Dont Lol avait entendu dire
Que des enfants s’y épousaient.

Pendant quelques jours ils s’abstinrent
De croquer les quatre biscuits
De leur goûter, et même obtinrent
D’avoir du soda à midi

Pour stocker moultes provisions.
Et espérant d’un fort mistral
Qu’il leur en donne l’occasion,
Ils attendirent son signal

Pour partir… Puis bien amarrés
Sur leur bâteau-cygne en plastique,
Ils exultaient et s’éloignaient
Pour vivre leur destin unique

Quand un Vieux bien peu romanesque
Le cantonna au statu quo
Et de leur rêve picaresque
Fit un effroyable fiasco !

Car ils étaient à peine en mer
Qu’il vit leur esquif s’éloigner
Et fit ce qu’il crut devoir faire :
Plonger sur eux tout habillé !

Les deux amants tout déconfits
Eurent chacun une fessée,
Et l’amour de Lol s’éteignit
Car son Tanguy avait pleuré.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire