Le pays de la chance

Poème illustré par :

Janine Fontanier
www.blog.aufeminin.com

Qu’irions-nous donc chercher ailleurs
Que nous n’appréciions en Provence ?
Bonne chère, bons vins et fleurs !
Comment ne pas appeler « Chance »

Ce beau pays des gens heureux ?
Pour tous ceux qui aiment la mer,
Voici la Méditerranée,
Ses flots marine et sa lumière ;

Si vous aimez les hautes terres,
Les Alpes de Haute-Provence :
Paysages arides, fiers,
Parfois rudes avec outrance ;

Il y a aussi les marais
Si étranges de la Camargue
Qui clapote sur ses secrets
Et que survolent des pygargues…

Et la garrigue, les calanques ;
Les vieux villages tout tortus ;
Et les bancaous en restanques
Aux oliviers un peu perclus ?

Mais surtout l’icône vermeille
Qui règne en despote absolu,
Notre grand maître le soleil
Dont la moindre absence nous tue !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire