Le pays de la chance

Poème illustré par :

Janine Fontanier
www.blog.aufeminin.com

Qu’irions-nous donc chercher ailleurs
Que nous n’appréciions en Provence ?
Bonne chère, bons vins et fleurs !
Comment ne pas appeler « Chance »

Ce beau pays des gens heureux ?
Pour tous ceux qui aiment la mer,
Voici la Méditerranée,
Ses flots marine et sa lumière ;

Si vous aimez les hautes terres,
Les Alpes de Haute-Provence :
Paysages arides, fiers,
Parfois rudes avec outrance ;

Il y a aussi les marais
Si étranges de la Camargue
Qui clapote sur ses secrets
Et que survolent des pygargues…

Et la garrigue, les calanques ;
Les vieux villages tout tortus ;
Et les bancaous en restanques
Aux oliviers un peu perclus ?

Mais surtout l’icône vermeille
Qui règne en despote absolu,
Notre grand maître le soleil
Dont la moindre absence nous tue !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.