Le grincheux sportophobe

 

Affiche des premiers Jeux d’Athènes en 1896

Cette année j’en ai marre… Et je dois avouer
Qu’au contraire de vous, j’abomine, j’abhorre
Tout ce déchaînement qu’on appelle le sport !
Oui ! J’en ai plus qu’assez, ça me casse les pieds…

Car depuis le printemps, on en est tous gavés !
Tout d’abord c’est le foot, son championnat d’Europe*…
Et puis Roland Garros ! Comment donc admirer
Ces jeunes survoltés qui suent et qui galopent

Partout en ahanant ? C’est vraiment ridicule
D’ainsi se fatiguer à frapper une balle !
Et c’est juste fini que voici qu’on bascule
A London, pour les Jeux ! C’est pour ça que je râle :

Tout le monde est content ! Liesse universelle
Autour des cinq anneaux, où l’on se félicite
Entre bons vieux copains ! Entente fraternelle,
Oubli des vrais ennuis… On va voir par la suite

Que tout était du vent… Je sais que vous pensez
Que je suis pour le moins un funeste fâcheux !
Je m’en fiche pas mal ! Je vais me recoucher,
Dormir jusqu’à la fin de ces satanés Jeux…

* Sans compter le rugby,  la natation, le Tour… Quoi encore ?

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Les gens, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire