La tour d’ivoire

Rêve

J’aimerais être vous, me glisser dans votre âme
En quittant quelque temps ma condition de femme
Pour devenir un autre. Oui ! Un autre être, enfin !
M’extirper de moi-même, aller jusqu’aux confins

De l’âme des Humains. M’immiscer dans leur cœur.
Comprendre leurs amours, leurs rêves, leurs rancoeurs
Et découvrir leur but si souvent dérisoire.
Essayer de sortir de cette tour d’ivoire

Me coupant trop souvent des autres, de mes frères,
Qui me sont à jamais un immense mystère…
Etre un autre en moi-même… Oh, comme on se sent seul,
Emprisonné en soi, tout drapé d’un linceul

De secrets, de pudeur ! Immense solitude
Au milieu de la foule, avec la certitude
De ne jamais pouvoir comprendre entièrement
Ses enfants, ses amis, ni même son amant…

M’évadant de mon moi, j’aimerais être vous,
Me fondre à tout jamais dans l’éternel Grand Tout
D’une âme planétaire. En devenant les autres,
M’universaliser, tout en me faisant vôtre…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire