La mésange bleue

Une mésange  tellement bleue
Qu’on la dirait peinte de ciel.
Du noir tout autour de ses yeux,
De l’azur jusqu’au bout des ailes,

Elle vient parfois quémander
Quelques graines et des miettes ;
Son jabot jaune est tout gonflé
Sous les angles vifs de sa tête.

Quelquefois elle zinzinule
Au fond du jardin endormi.
Une cigale qui stridule
Chantant en do, en ré, en mi

Lui fait écho. Duo bizarre
Qui met en joie notre maison ;
Et c’est bientôt un vrai bazar
Car tout, alentour,  lui répond :

Une grenouille, des criquets,
Et le vieux chien de la voisine,
Bébé Pierre qui baragouine
Et le mistral dans les cyprès …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire