Coup de vent

 

Poème illustré par :

Armand Feldmann
www.armandfeldmann.com

 En Provence le vent du Nord
Donne à l’air une transparence
Qui nettoie tout, et quand il mord
Rien n’entrave sa virulence.

Aujourd’hui tout échevelé
Décoiffant les champs de lavande,
Il y creuse des vagues ourlées
D’un bleu illuminant la lande.

Les oliviers ploient, tout tordus
Par les rafales outrancières,
Et l’eau vive et rare du Ru
Jaillit en gerbes de lumière

Sur ses rives sèches et grises.
Le ciel lavé par le vent blond
Est bleu foncé. Rouge cerise,
Le soleil plonge à l’horizon.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire