Archives de catégorie : Le début de l’été

C’était un jour d’été

C’était un jour d’été, au début de juillet Quand le ciel grille tout. Quand la plage est brûlante, Quand le soleil est fou, quand personne ne tente D’y aller à midi. Sauf Jean qui s’est noyé, Insouciant casse-cou. Il s’était … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Les gens, Méditerranée | Laisser un commentaire

Projets pour un petit matin d’été

Poème illustré par une photo de : Jean-Baptiste Feldmann Tremper le croissant de la lune Dans le ciel couleur de café ; S’étonner des chimères brunes Qui font vivre et s’ébouriffer Les nues enchantées par la nuit ; Jouir de la fraîcheur … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Zooland | Laisser un commentaire

Dévoration

Trois nuages décoratifs Tremblotent dans le ciel brûlant, Trop bleu, d’un bleu bien trop violent, Où le soleil est bien trop vif. L’on n’est pas encore en juillet Et l’été est déjà trop chaud ! Mais depuis cinq ans peu lui … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion, Questions ? | Un commentaire

Les belles de la plage

Au début de l’été, des belles déambulent Dans les rues inclinées descendant vers la plage. Les filles de Marseill(e) ne sont point assez sages Pour délaisser l’eau bleue et qui tintinnabule Comme les bracelets enserrant leurs poignets ; Ces jolis poignets nus … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire

Déchéance

La mer sale et brouillée sent le poisson pourri. Battant infiniment juste au pied de l’usine, La Méditerranée où le fuel noir dessine De jolis arc-en-ciel  n’est plus qu’un pot-pourri De papiers, de rebuts : un nauséeux crottoir ! La chaleur accentue … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Méditerranée, Questions ? | Laisser un commentaire

Referme bien la porte…

  Poème illustre par un tableau de Vincent Van Gogh (1853-1890) Referme bien la porte, il fait si chaud dehors ! Il y a bien trois jours que cette canicule S’est abattue sur nous, du Sud jusques au Nord. L’on est … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Le ciel devenu fou

Le ciel du mois de juin est devenu cinglé, Il gronde tous les jours presque partout en France. L’on n’a jamais vu ça, comme ici en Provence Qu’on ne reconnaît plus tant tout est déréglé ! Tous les soirs un orage : … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Questions ? | Laisser un commentaire

Un ruisseau de montagne

C’est un petit ruisseau qui coule tout là-haut, Un tout petit ruisseau fait de trois gouttes d’eau ; Un filet de cristal, une onde transparente Sautillant hardiment en dévalant la pente Et qui se prend vraiment, parfois, pour un torrent Quant … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans La Haute Provence, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Le ventilateur assassiné

Depuis presque trois jours tout là-haut en Ubaye, La canicule est là et nous allons craquer Tant la chaleur nous tue ! Tout prêts à suffoquer ! Même le soir venu la chaleur nous assaille Et nous n’en pouvons plus. La nuit … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Amours, La Haute Provence, Le début de l'été, Le soleil-lion, Les gens | Laisser un commentaire

L’escalier buissonnier

Dans la maison de Jean, un très vieil escalier S’échine vaillamment à monter et descendre Depuis cent cinquante ans. Fait d’un pin un peu tendre, Il a été foulé par des milliers de pieds Et en garde la marque incrustée … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Contes, Le début de l'été, Les gens | Laisser un commentaire

La maison du plateau

Là-haut sur le Plateau, j’ai construit ma maison, Pas bien loin de Gréoux. Près d’un champ de lavande Qui l’embaume l’été quand le vent sarabande, L’emmitouflant d’air chaud du sol jusqu’au pignon. Un grand pin parasol incline sa ramure Au-dessus … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Contes, La Haute Provence, Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Un mas nommé lumière

Le soleil de juillet éclabousse de blanc Les murs de la maison. Tellement éclatant Qu’il poignarde les yeux, et sa folle lumière Tombant tout droit des nues fait ciller les paupières. La maison resplendit sous ces traits lumineux Déversés par … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, La Haute Provence, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Accablement

Marseille est accablé par l’énorme chaleur L’enfermant depuis peu sous un pesant couvercle. On dirait qu’un brasier l’emprisonne et l’encercle, L’encageant en enfer pour son plus grand malheur. On étouffe partout : pas un souffle de vent ! L’on a beau tout … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire

La dernière semaine

Il fait vraiment très chaud. Les têtes dodelinent, On clignote des yeux car on a trop sommeil. C’est heureux que là-haut un petit rond vermeil Saute sur le plafond ! Autrement Caroline S’endormirait, c’est sûr ! La voix de la maîtresse, Monocorde … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été | Laisser un commentaire

Laisser son temps au temps !

Poème illustré par un tableau de : Eric Bruni On ne peut le nier, cet été est pourri : Chaque soir un orage après une journée Poisseuse et étouffante ! Une curieuse année Nous laissant déroutés, où nous avons compris Sans aucune … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire