Roses

 

Pétales imbriqués de velours végétal,
Messagères d’amour pour amoureux transis,
Toutes les autres fleurs ont paru bien plus pâles
Quand hier au jardin elles ont refleuri.

Elles sentent si bon que le soleil s’enivre
De leur fraîche senteur flottant au vent d’été,
Un délicieux parfum égaré dans un livre
Où l’on avait laissé des pétales sécher :

Des souvenirs du temps où l’on m’offrait des roses,
Des reliques jaunies à l’arrondi parfait,
Encor chargés d’odeur, d’un petit quelque chose
Qui s’appelait l’amour et qui s’en est allé.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Roses

  1. hounou dit :

    merci pour le texte

  2. hounou dit :

    slt je sus tres contente merci beaucoup je t aime

  3. Vette dit :

    Je suis heureuse que tu aies aimé ce poème…
    Vette

Laisser un commentaire