Poème pour RLD

Poème illustré par :

Anabelle Fulchiron
www.anabellefulchiron.com

Assis sur un nuage, un ange contemplait
La folie déferlant en-bas sur le Vieux Port.
Il en était ravi, mais un peu désolé
De n’y pas être aussi ! Il est vrai que la Mort

Lui avait, en été, joué un sale tour,
L’empêchant de cueillir les fruits de ses efforts !
Mais bah ! Pas de tristesse ! Il n’était plus qu’amour,
Heureux de s’esbaudir devant tous ces records :

L’OM avait gagné, raflé et ramassé
Tout ce qui pouvait l’être ! Prenant un air martial
Les Marseillais criaient, vociféraient, chantaient,
Se ruant au-devant des bus à impériale

Où les joueurs riaient, auréolés de gloire.
L’homme du Ciel aussi encensait ses champions ;
C’était lui le fauteur de toute cette histoire
Et il était heureux que certains crient son nom…

Poème en hommage à M.Robert-Louis Dreyfus

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.