Notre-Dame de la Garde

Poème illustré par un tableau de :

Suzanne Michel
www.peintresdelestaque.org 

Avec son gros minot blotti contre son coeur,
Elle est là en vigie depuis plus de cent ans.
C’est une bonne mère, et les petits enfants
La connaissent souvent tout autant que la leur.

Du haut de son piton, elle garde Marseille,
Et l’enfant-roi salue de sa main potelée
La cité tout en bas. Sa mère auréolée
Comme une idole d’or brille dans le soleil.

Ils sont omniprésents au-dessus de la ville
Que leur couple sacré domine de l’église.
Images du symbole éternel : mère et fils,
Ils assument tous deux leur fonction de vigiles

Avec sérénité. La lumière du soir
Pose sur la statue une aura de lumière.
Quand elle disparaît un projecteur éclaire
Ceux qui veillent sans cesse sur la grand’ville noire.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Marseille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Notre-Dame de la Garde

  1. MICHEL suzanne dit :

    Bonjour,

    J’accepte volontiers d’illustrer votre joli poëme et je vous souhaite de prendre autant de plaisir à écrire que ce que j’en prends à peindre.

    Sincèrement vôtre

    Suzanne MICHEL

  2. Vette dit :

    Peinture et poésie vont si bien ensemble !
    Vette

Laisser un commentaire