Les trois pommes

 

 Poème illustré par :

Dubois-Gérard
www.dubois-gerard.com

Elles paradent, font les belles
Sur la nappe de satin blanc :
Seul décor assez éclatant
Pour mettre en valeur les donzelles !

On les dirait cirées de frais
Tant elles luisent sous le globe,
Et le soleil met des reflets
Sur l’incarnat vif de leur robe.

Leur bedaine est pleine à craquer
D’une pulpe nacrée de blanc,
D’un jus sucré, acidulé
Qui hérisse la peau des dents.

Trois énormes joyaux brillants,
Mais qui seraient encor plus beaux
Sur la phalange d’un Géant,
Serties sur un immense anneau.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits « classiques », pratiquement tous voués à la Provence.

Ce contenu a été publié dans A la maison, Automne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire