Légumes provençaux

Une merveille, un pur délice
Pour les yeux, avant les papilles !
Comme  ils scintillent de tous leurs feux,
On les croirait de pacotille.

Ils sont si gonflés et si ronds
Que leur bedaine va craquer
En libérant de leur giron
Un jus chaud et ensoleillé.

Oignons, aubergines, tomates,
Courgettes rayurées de blanc,
Salades, radis, ail en nattes,
Poivrons verts et piments ardents,

Tous rutilent si bien cirés
Sur tous ces marchés arlequins
Qu’on les dirait encaustiqués
Et astiqués chaque matin.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans A la maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire