Le sentier

 

 Poème illustré par :

Daniel Sannier
www.danielsannier.com

C’est un joli sentier qui chemine en Provence,
Un chemin parfumé de milliers de fragrances
Ondoyant et vibrant dans le clair matin bleu ;
Un chemin très étroit à parcourir à deux,

Un chemin qui sinue au milieu des lavandes,
Bien ferme sous les pas, serpentant dans la lande
Où criquètent en choeur un troupeau de cigales.
A peine suggéré au beau milieu du val,

Il n’est guère connu que par les autochtones,
Parfois torrentueux lors des pluies de l’automne,
Aujourd’hui tout brodé d’un vol de papillons.

Mais voici qu’on entend un joli carillon
Et qu’il bouillonne enfin d’une joyeuse fièvre :
C’est un très vieux chemin fréquenté par les chêvres !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Chez nous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire