Le chalet en sucre

Chalet

On dirait un gâteau joliment saupoudré
D’une couche de sucre. Une pièce montée
En forme de chalet, que la neige a couvert
De cristaux irisés par des rais de lumière.

Maison de pain d’épice ou chalet véritable ?
Brioche pour géant et biscuit délectable
Nappé de sucre blanc qui scintille au soleil !
En sortent deux enfants avec des joues vermeilles :

Deux petits montagnards, sans doute Hans et Gretel,
Dont le rire pétille en millions d’étincelles.
Chalet de pain d’épice ou chalet-friandise,
Vont-ils manger tes murs avec la gourmandise

Propre aux petits enfants du vieux conte de fées ?
Mais ils sont déjà loin et te voilà sauvé !
Le froid vif et givrant accentue le glaçage
Qui fait briller ton toit et son blanc solivage.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver, La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.