Le chalet en sucre

Chalet

On dirait un gâteau joliment saupoudré
D’une couche de sucre. Une pièce montée
En forme de chalet, que la neige a couvert
De cristaux irisés par des rais de lumière.

Maison de pain d’épice ou chalet véritable ?
Brioche pour géant et biscuit délectable
Nappé de sucre blanc qui scintille au soleil !
En sortent deux enfants avec des joues vermeilles :

Deux petits montagnards, sans doute Hans et Gretel,
Dont le rire pétille en millions d’étincelles.
Chalet de pain d’épice ou chalet-friandise,
Vont-ils manger tes murs avec la gourmandise

Propre aux petits enfants du vieux conte de fées ?
Mais ils sont déjà loin et te voilà sauvé !
Le froid vif et givrant accentue le glaçage
Qui fait briller ton toit et son blanc solivage.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Hiver, La Haute Provence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire