Le bouquet de fleurs d’amandier

 

 Poème illustré par :

Annie Rivière
http://atelieriviere.canalblog.com

Il est harmonieux et fragile
Comme un envol de papillons.
Fleurs d’amandier, parfum subtil
Imprégnant toute la maison
De ses fragrances inutiles ;

Inutile et indispensable
A la beauté et à la vie,
Il étincelle sur la table,
Comme son vase qui scintille
Dans la lumière redoutable ;

Redoutable par son outrance
Sur les pétales si légers,
Car les rayons d’argent qui dansent
Vont trop vite les épuiser :
Le bouquet rose est en souffrance ;

Souffrance d’être délicat,
Arachnéen et éthéré.
On sait qu’il n’y survivra pas,
Mais l’on n’a pas pu s’empêcher
De le cueillir : il en mourra !

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Printemps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le bouquet de fleurs d’amandier

  1. annie dit :

    Bon , d’habitude je ne donne pas mon autorisation ,mis là c’est si bien écrit qui je ne peut que donner mon consentement , et en plus je suis flattée. Mais je pense qu’il manque un petit quelque chose au 4eme vers .J’aime beaucoup la poésie je reviendrai bientôt vous rendre visite . Amicalement le peintre.

  2. Vette dit :

    Merci, Annie : en effet, c’était un petit « e » de rien du tout, mais son absence faisait tache …
    Je serai ravie que vous me rendiez de nouveau visite et si l’un de vos superbes tableaux m’inspire encore, je vous demanderai bien sûr l’autorisation de vous « l’emprunter » …
    Amicalement
    Vette

  3. Vette dit :

    La poésie sera ravie de recevoir la peinture…
    Vette

Laisser un commentaire