L’abricotier

Une explosion de fruits sur notre abricotier !
Une énorme récolte, et des fruits si serrés
Que l’arbre vu de loin forme une boule orange !
Une exquise saveur pour celui qui en mange !

C’est la première fois qu’il est si prolifique
Car les autres moissons furent plutôt mythiques :
Un abricot par ci, un abricot par là !
Le moins qu’on puisse dire est qu’on s’en souviendra …

Mais nous venons d’apprendre une affreuse nouvelle :
C’est que l’âme de l’arbre s’enfuit à tire d’ailes,
Et que dès l’an prochain nous allons le pleurer.
En s’auto-sacrifiant le bel abricotier

Veut assurer sa suite : ces acliaines d’or
Sont un ultime don un an avant sa mort,
Son tout dernier cadeau après l’apothéose.
Les gros fruits orangés sont tavelés de rose…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le début de l'été. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.