La vigne enneigée

La vigne a froid aux pieds et le vin sera bon :
Il a neigé hier soir du côté de Bandol
Et sur les ceps tordus de jolies girandoles
S’ornent d’un macramé de givre et de flocons.

Mais quand il neige ainsi, n’est-ce que le vin blanc
Qui est bien plus goûteux ? Et pour le vin rosé
Faudrait-il une pluie de neige colorée ?
Une neige orangée à commander au temps ?

Pour le moment Bandol est sage sous son ciel,
Sous son ciel en coupole un peu jaune, un peu gris,
Et les vagues lèchant la plage de Barry
S’étonnent de son goût si peu habituel,

La saveur d’une neige fade et délavée.
Les ceps encor plus noirs sont encor plus tordus
Sur ce tapis tout blanc lissant la terre nue.
Il neige sur Bandol, la vigne a froid aux pieds.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Cités provençales, Hiver. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire