La vie à pleines dents

Poème illustré par Dietrich Moravec
(Photo réalisme)

La vie est quelquefois comme une nectarine,
Un beau fruit délicieux. Il faut croquer dedans,
Sans soucis ni calcul. Y mordre à pleines dents
Et goûter à l’envi à ses saveurs divines

Sans se préoccuper de trop de convenances,
Prendre aux jours bien trop courts tous ces petits bonheurs
Qui ne gênent personne ! Etre un vrai butineur
Et jouir des instants de pure fulgurance

Où l’on se sent heureux. Croquer, croquer la pomme !
S’épanouir enfin quand l’on trouve l’amour
Et croire follement qu’il peut durer toujours ;
Se laisser submerger par cette passion comme

Un ado ingénu, avec un cœur candide.
Savourer pleinement ces merveilleux transports
Emportant vers l’Ailleurs et son âme et son corps :
Monde de volupté et placé sous l’égide

D’un Eros triomphant à la tendre malice !
Déguster ces instants, en tirer l’essentiel,
Et, même s’ils sont courts, en extraire le miel :
Il existe ici-bas de célestes délices !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Amours, Questions ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.