La nectarine

 

Son jus gicle partout ! Elle est gonflée de jus …
On en est englué, des doigts jusqu’au menton,
On tente de frotter, on s’empêgue un peu plus :
Elle est douce et sucrée comme frère brugnon.

Qu’elle est bonne et goûteuse ! Il est si délectable
De la voir apparaître en dessert sur la table
Dans sa peau orangée comme un beau soir d’été,
Soyeuse, exquise et fine, et toute veloutée.

On est un peu jalouse. Seule la peau-velours
Des tout petits enfants est assez fraîche pour
Pouvoir rivaliser avec la perfection
D’une peau nectarine aux tendres reflets blonds.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le soleil-lion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire