La mare

 

Poème illustré par :

Elke Vannel
http://www.pagesperso-orange.fr/elke.peintre

Il y a au fond du jardin
Une toute petite mare,
Un phénomène un peu bizarre
Pour qui connaît bien Entressen …

Mais c’est de l’eau ! Et en été,
Un réceptacle de fraîcheur
Où quelques nénuphars en fleurs
Attirent des êtres  ailés :

Des moustiques, des fées, des anges,
D’immenses papillons de nuit,
Et parfois même une mésange
Insomniaque, et quelques Hobbits …

De l’eau stagnante et vert-de-gris
Où le soleil furieux vient boire
Habituellement le soir,
Bien qu’elle soit un peu croupie.

Mais il la transforme en bourbier,
Et la chaleur qui nous la mange
La salit peu à peu de fange
Qui englue tout et sent mauvais.

Elle s’étiole, elle s’endort,
Et l’on guette avec anxiété
Le grand orage de l’été
Qui va nous la sauver encore :

De la pluie, de la pluie en trombe,
Pour qu’elle renaisse et revive
Comme les êtres qui en vivent !
Elle ne peut être une tombe …

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Le soleil-lion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire