Derniers jours d’automne à Lourmarin

Forêt d'automne

L’incroyable douceur d’un dernier jour d’automne
Engourdit Lourmarin. Et la lumière jaune
D’un soleil sans éclat hachure son clocher,
Grisaillé par le temps, de rayures dorées.

Impression de douceur, de grâce et de bien-être
Avant l’hiver honni qui s’en va bientôt naître,
Fanant et ravageant une ultime verdure !
Car ces jours trop cléments ne sont qu’une imposture :

Il devrait faire froid maintenant en Provence
Comme depuis longtemps partout ailleurs en France !
Mais l’on dirait qu’ici le temps s’est arrêté
Sur une image extrême et figée de l’été.

Le ciel est d’un bleu tendre et les arbres sont beiges.
Incroyable douceur d’un temps couleur de neige
Où tout est un peu triste, où tout est un peu pâle,
Comme si la Nature, en étant trop brutale,

Avait peur d’éveiller les forces de l’hiver !
Il reste sur les arbres des traces de vert
Et au fond des jardins résistent quelques fleurs.
Ces derniers jours d’automne ont un goût de bonheur.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Automne, Cités provençales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire