La campagne aixoise

Poème illustré par un tableau de :

Peinture par Jean-Marc Janiaczyk
http://pagesperso-orange.fr/jean-marc.janiaczyk 
  

La beauté très souvent réside en peu de choses :
Un nuage posé sur le ciel bleu très clair,
Un soupçon de rosée dans le coeur d’une rose,
Une vague écumante irradiée de lumière.

Elle s’épanouit autour d’Aix en Provence,
Comme cet oratoire dans le maquis ocré,
La nue démesurée au bleu dur et intense,
Le soleil poudroyant sur les rochers dorés,

Et puis les très vieux mas plantés dans la campagne
Avec leurs trois cyprès à la pointe gris sombre,
La garrigue crissante et la blanche montagne
Où le vent tournoyant fait trembloter des ombres.

C’est la Sainte Victoire au coeur de la Provence.
L’air chaud y vibre dru,  le soleil y explose
Pour boire goulûment, frénétique et immense,
Un soupçon de rosée dans le coeur d’une rose.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans La Provence au coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La campagne aixoise

  1. FLOPIN Richard a ecrit :
    Madame, Bonjour
    Je suis chargé de mettre en page un ouvrage à paraitre prochainement intitulé EN PAYS D’AIX HISTOIRES ANECDOTES D’HIER A AUJOURD’HUI (Tome II) ; Les co-auteurs étant Robert Delgiovine et Jacky Chabert.
    En guise d’introduction à cet ouvrage, nous autoriseriez-vous à reproduire votre magnifique poème sur « la campagne aixoise ».
    En cas d’avis favorable de votre part, la mention « une communication de Mme Vette de Fonclare – Grand Prix de Poésie Horizon de la ville d’Aix en Provence » serait mentionnée en début de page.
    En vous remerciant par avance de votre réponse et pour l’intérêt que vous porterez à ces deux « passeurs de mémoire », je vous adresse mes plus cordiales et sincères salutations.
    Richard Flopin

Laisser un commentaire