Archives de l’auteur : Vette de Fonclare

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.

Dévoration

Trois nuages décoratifs Tremblotent dans le ciel brûlant, Trop bleu, d’un bleu bien trop violent, Où le soleil est bien trop vif. L’on n’est pas encore en juillet Et l’été est déjà trop chaud ! Mais depuis cinq ans peu lui … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion, Questions ? | Laisser un commentaire

Crépuscule sur Saint Petersbourg

  Une aiguille d’or dans le ciel* Entricotée par des nuages Filant en cavalcade sage, Vient d’être repeinte de miel Par le soir sur Saint Petersbourg. La ville basse et bien rangée A pris une teinte orangée Sous son rare … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Questions ? | Laisser un commentaire

Son sourire

Sur sa bouche a fleuri un sourire radieux, Le plus joli sourire éclos sur cette Terre Depuis l’aube des temps. Mais il veut dire : « Adieu, Je préfère être libre et vivre en solitaire » Un sourire joli sur de très jolies … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Portraits | Laisser un commentaire

Au début du printemps

Poème illustré par un tableau de : Olivier PFLéger Au début du printemps, Marseille se fait belle. Elle sort son soleil, astique ses pointus*, Nettoie les graffitis de ses quartiers pentus, Oublie le souffle froid dévalant des ruelles Et qu’elle … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Marseille, Méditerranée, Printemps, Zooland | Laisser un commentaire

Les belles de la plage

Au début de l’été, des belles déambulent Dans les rues inclinées descendant vers la plage. Les filles de Marseill(e) ne sont point assez sages Pour délaisser l’eau bleue et qui tintinnabule Comme les bracelets enserrant leurs poignets ; Ces jolis poignets nus … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire

Intelligence artificielle

Le Robot s’impatiente en attendant l’Humain Qui le sert depuis peu. Il ne lui passe rien Et ne ressent jamais le moindre sentiment, Ainsi constitué depuis plus de cent ans : Ni pitié, ni amour, ni aucune émotion. Si vous l’examinez, … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Contes, Portraits, Questions ? | Laisser un commentaire

La pluie tant attendue

La voici donc enfin cette pluie bienfaisante Qui vient purger le ciel de l’énorme chaleur Paralysant la vie ; qui remet des couleurs Au paysage blanc pétrifié dans l’attente D’un zeste de fraîcheur, depuis de si longs jours ! Elle tombe, appliquée, sur … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Taisez-vous, les oiseaux

Silence dans les rangs, les oiseaux. Taisez-vous ! Bien qu’on soit au printemps, faudrait fermer vos gueules Car mon vieux chat est mort, ce gentil chat si doux Embellissant ma vie. Et je me sens bien seule. Le jardin qui embaume … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Printemps, Zooland | Laisser un commentaire

L’arbre

Depuis peu, l’hiver paralyse La nature qu’il engourdit ; Un fol hiver qui s’enhardit A rompre les règles admises. Un arbre griffe le ciel gris. Aussi pattu qu’une araignée, Il tend ses branches résignées Dans le brouillard. Il a maigri, Dépouillé … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, La Provence au coeur | Laisser un commentaire

Déchéance

La mer sale et brouillée sent le poisson pourri. Battant infiniment juste au pied de l’usine, La Méditerranée où le fuel noir dessine De jolis arc-en-ciel  n’est plus qu’un pot-pourri De papiers, de rebuts : un nauséeux crottoir ! La chaleur accentue … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Méditerranée, Questions ? | Laisser un commentaire

Triste chanson d’automne

Je viens de m’éveiller. Un morne petit jour* Luit derrière le Brec. C’est bel et bien l’automne Qui s’en est revenu. Au loin le glas qui sonne Me rappelle que rien ne peut vivre toujours. Je voudrais ne jamais sortir … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Amours, Automne, La Haute Provence | Laisser un commentaire

L’ensorceleur

Ce matin le printemps a frappé à ma porte, Obligeant et galant, les bras chargés de fleurs ; Un joli damoiseau de toutes les couleurs Qu’escortait en chantant la joyeuse cohorte De tous ceux qui aidaient le bel ensorceleur A mieux … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Chez nous, Contes, Marseille, Printemps | Laisser un commentaire

La tornade

Il jaillit de partout, ricoche et caracole. Petit ami du vent aux mille cabrioles, Il pirouette, il valdingue, il tombe, il rebondit ; Puis après deux trois sauts sur son cul rebondi, Il se pose un instant – peut-être une minute ! … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Portraits | Un commentaire

Marseille fait la gueule…

Marseille fait la gueule, elle a mal à sa mer : La Méditerranée, sa maîtresse, sa reine Qui depuis deux mille ans la garde et la parraine… La ville a depuis peu le sentiment amer De ne plus l’estimer, en la … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Marseille, Méditerranée, Questions ? | Laisser un commentaire

Boursouflé de glace et de neige…

Le ciel ressemble à un gros sac Boursouflé de glace et de neige ; Se réfléchissant dans le lac, Des hordes de nuages beiges L’ont enténébré de leur ombre. Novembre, un triste musicien, Va jouer la chanson si sombre De l’odieux … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, La Haute Provence | Laisser un commentaire