Archives de l’auteur : Vette de Fonclare

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.

Le coeur gelé

Fabrice a toujours froid car son cœur a gelé Il y a fort longtemps, un matin de décembre. C’est un loup solitaire, enfermé dans sa chambre Depuis ce jour glacé où tout a chancelé, Ce triste jour d’hiver où Laurine … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Contes, Hiver, Les gens | Laisser un commentaire

L’automne de Lison

Les arbres sont parés d’ambre, de cuivre et d’or, Et je vais te tresser une jolie couronne Pour embellir ton front de leur feuillage… jaune, Diront certains grincheux. Mais ils auraient bien tort : Seul l’or peut s’assortir à ta … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Automne, La Provence au coeur | Laisser un commentaire

La maison vide

Avant c’était chez nous ; maintenant c’est chez moi. Les enfants sont partis, la maison est bien vide. La vie est faite ainsi, c’est elle qui décide Qu’un jour on est tout seul sans trop savoir pourquoi. Ou plutôt, si, … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Chez nous, Printemps | Laisser un commentaire

Marseille est à la peine…

Il faudrait mettre un masque : il flotte sur Marseille Une brume ténue qui picote les yeux Et qui nous fait tousser. Pourtant le ciel est bleu, Mais mieux vaudrait la pluie car celle-ci balaye Toute la pollution engendrée par … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Marseille, Méditerranée, Questions ? | Laisser un commentaire

Maintenant, ça suffit..

Oh, calme-toi, la Mort ! C’est la troisième amie Aimée très tendrement que je perds depuis peu ! J’ai tellement pleuré que vraiment je ne peux Plus rien souffrir en plus. Ta folle boulimie, Fauve affamé de vies, m’a chaviré … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Les gens, Questions ? | Laisser un commentaire

Phobie

Lui, c’est les araignées : Jean ne supporte pas Ces petits monstres froids aux innombrables pattes ! Il est fou de terreur et il se carapate Dès qu’il croit en voir une. Un incroyable émoi De la part d’un garçon … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Contes, La Haute Provence, Les gens, Zooland | Laisser un commentaire

Un épais édredon

La neige a tant gonflé les pentes du Cousson Qu’il est tout rebondi, comme un sommet des Vosges A la fin de l’hiver quand le grand froid proroge Un long enneigement. Seuls quelques gros buissons Posent leur ombre bleue sur … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, La Haute Provence | Laisser un commentaire

Ode à une jeune fille rousse

Poème illustré par un tableau de : Edgar Maxence (1871-1954) Rousseur de ses cheveux dont les tons sans pareil Evoquent l’or bruni prodigué par l’automne ; Lourde tresse alezane éclaboussée de jaune Comme ces arbres noirs au lever du soleil … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Automne, Les gens | Laisser un commentaire

Une soirée de juin

Poème illustré par un tableau de : Vincent Van Gogh (1853-1890) Ah, ces journées de juin qui n’en finissent pas D’expirer lentement ! Ce soleil qui jubile De s’installer chez nous jusques à la Saint Gilles Sans discontinuer ! Ces … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, La Provence au coeur, Le début de l'été | Laisser un commentaire

La fraîcheur de l’aube

Sous le ciel bleu marine où clignent des étoiles, La Méditerranée ondule sous un vent Tiède comme ton souffle. Au loin vers le Levant, La lune bleue se noie et le soleil dévoile Ses tout premiers rayons encor fort supportables. … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Le soleil-lion, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire

Une vieille armoire

Poème illustré par un tableau de : Pieter de Hooch (1629-1684) Je me souviens parfois d’une vieille maison, Un souvenir d’antan qui hante ma mémoire… Et dans son grand salon, une très vieille armoire Dont la taille et le poids … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison | Laisser un commentaire

Je t’aime parce que…

Je t’aime parce que… parce que je ne sais, Je ne sais pas pourquoi ; même dès que j’essaie De comprendre quelle est cette étrange alchimie Nous assemblant ainsi, plus que deux vrais amis Se connaissant depuis leur plus lointaine … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Marseille, Méditerranée, Zooland | 2 commentaires

Le Vieux de la montagne

C’est un géant discret, énorme et débonnaire Qui règne sur l’Ubaye depuis des millénaires. Sur sa tête chenue, la broussaille a roussi : On est presque en hiver. Commodément assis Au sommet du Chiran*, le Vieux de la Montagne, Le … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, Contes, La Haute Provence | Laisser un commentaire

Gigantisme

« Pourquoi donc Virginie m’a-t-elle abandonné Devant chez le véto, apeurée et tremblante ? Le voici qui arrive. Il a l’air étonné, Tout comme je le suis. Attitude irritante Car je ne comprends pas ce qu’ils ont tous les deux … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Contes, Zooland | Laisser un commentaire

Les nouveaux Marseillais

Notre vieille maison surplombe le Vieux port. Quand on prend l’apéro le soir sur la terrasse, – Un jaune* bien tassé pour oublier la crasse De cette pollution estompant le décor – L’on perçoit la rumeur liquide de la mer, … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire