Archives de l’auteur : Vette de Fonclare

A propos Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.

Le fanfaron

Il fait le fanfaron, trônant en haut du ciel, Hérissé de rayons qui transpercent Marseille De leurs dards acérés. Et sa gloire ensoleille Même les vieux quartiers d’un jet d’or et de miel. C’est la fin de l’été et pourtant … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Le soleil-lion, Marseille | Laisser un commentaire

Mais combien de printemps…

Mais combien de printemps me reste-t-il à vivre? Cinq doigts sur chaque main, si le Ciel le veut bien ? Ma vie ? Derrière moi ! Et je ne comprends rien A son sprint effréné. Parfois je me sens ivre … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Printemps, Questions ? | Laisser un commentaire

Le village-mirage

Poème illustré par un tableau de : Padrig Il y a bien longtemps qu’on ne dit plus: « Je t’aime » A ceux qui nous sont chers ; que bêtement l’on croit Etre ainsi bien plus fort ; qu’éprouver de … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Contes, La Haute Provence, La Provence au coeur | Laisser un commentaire

Marseille-démesure

Marseille ? Un branle-bas de vie, de démesure, Où souvent s’enchevêtrent les quatre saisons, Où l’automne soudain sans aucune raison Se mue en fol hiver glacé outre mesure. Marseille où le printemps sans prévenir émerge A la presque Noël pour … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, Hiver, Marseille, Printemps | Laisser un commentaire

Un reflet sur la mer

La mer est toute plate, interminable mare, Et le soleil là-haut semble immobilisé. A-t-il serré les freins pour qu’enfin maîtrisé, Le Temps soit obligé d’arrimer ses amarres ? Pitoyable illusion ! Le soleil est un fourbe Qui poursuit sans arrêt … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Le début de l'été, Le soleil-lion, Méditerranée | Laisser un commentaire

Marseille l’embrumé

Marseille est mal à l’aise. Une brume malsaine L’enveloppe de gris depuis plusieurs matins, Et la ville oppressée que cette ouate éteint Semble sous le brouillard tout à coup moins humaine. Les voix sont étouffées et les formes floutées Par … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, Marseille, Méditerranée | Laisser un commentaire

Elégie pour mon chat Mimi

Oh, tu me manques tant ! Ta minuscule tête Dans le creux de ma main, pourrai-je m’en passer ? Ta fourrure rayée si douce à caresser, Tes immenses yeux verts… J’ai besoin que tu mettes Ton petit museau froid dans … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Zooland | 3 commentaires

Je voudrais, je voudrais…

Je voudrais, je voudrais, je voudrais tellement Que ma vie soit longtemps toujours aussi heureuse Qu’elle l’est maintenant ! Que ma joie contagieuse Se propage alentour,  et que tous les amants Ressentent cette joie qui exalte le cœur. Je voudrais … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Automne, Questions ? | Un commentaire

Prière à Maïté

A mon amie si chère, Maïté Godin Tu aimais tant les chats que tu m’avais poussée A le prendre chez nous. Minuscule félin Maigrelet, efflanqué, il hantait le jardin En pauvre abandonné… et prenait des giclées D’un détestable jet pour … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Contes, Zooland | 3 commentaires

Tout en-bas, l’on n’est rien…

En montant vers l’Ubaye, j’ai tout à coup compris Qu’on est bien peu de chose, et la haute montagne Me l’a fait accepter. Grimpant pour que s’éloigne Ce monde qui se meurt sans que l’on ait admis Au long cours … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans La Haute Provence, Printemps, Questions ?, Zooland | Laisser un commentaire

Expulsion

Oh, mon Dieu ! Est-ce vrai que nous allons devoir Abandonner ce mas qui nous a tous vus naître ? Cette bâtisse ocrée que vous devez connaître, Au creux du val d’Astrie ? N’y a-t-il plus d’espoir ? Notre clan … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Amours, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion | Laisser un commentaire

Le coeur gelé

Fabrice a toujours froid car son cœur a gelé Il y a fort longtemps, un matin de décembre. C’est un loup solitaire, enfermé dans sa chambre Depuis ce jour glacé où tout a chancelé, Ce triste jour d’hiver où Laurine … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Contes, Hiver, Les gens | Laisser un commentaire

L’automne de Lison

Les arbres sont parés d’ambre, de cuivre et d’or, Et je vais te tresser une jolie couronne Pour embellir ton front de leur feuillage… jaune, Diront certains grincheux. Mais ils auraient bien tort : Seul l’or peut s’assortir à ta … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Automne, La Provence au coeur | Laisser un commentaire

La maison vide

Avant c’était chez nous ; maintenant c’est chez moi. Les enfants sont partis, la maison est bien vide. La vie est faite ainsi, c’est elle qui décide Qu’un jour on est tout seul sans trop savoir pourquoi. Ou plutôt, si, … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Chez nous, Printemps | Laisser un commentaire

Marseille est à la peine…

Il faudrait mettre un masque : il flotte sur Marseille Une brume ténue qui picote les yeux Et qui nous fait tousser. Pourtant le ciel est bleu, Mais mieux vaudrait la pluie car celle-ci balaye Toute la pollution engendrée par … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Marseille, Méditerranée, Questions ? | Laisser un commentaire