Archives de l’auteur : Vette de Fonclare

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.

L’effondrement

La maison a craqué : elle est tellement vieille Qu’on ne s’en soucie plus ! Les gens qui y sommeillent N’ont pas encor compris qu’elle est vraiment au bout D’une trop longue vie ; qu’être toujours debout Requiert de gros efforts ; qu’elle désirerait … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Marseille, Questions ? | Laisser un commentaire

C’était un jour d’été

C’était un jour d’été, au début de juillet Quand le ciel grille tout. Quand la plage est brûlante, Quand le soleil est fou, quand personne ne tente D’y aller à midi. Sauf Jean qui s’est noyé, Insouciant casse-cou. Il s’était … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Le soleil-lion, Les gens, Méditerranée | Laisser un commentaire

Ultime quiétude

Le Sauze* dort encore.  Encor deux mois tranquille ! Le village se tait. Tout y est immobile Sous le ciel transparent englobant la station Désertée pour un temps par l’immense légion Qui va y déferler aux prochaines vacances. Tout est blanc … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, La Haute Provence | Laisser un commentaire

Le village enchanté

Au-delà du ciel gris s’étend un beau village ; Un village construit au-dessus des nuages Par mille rêveries emportées par le vent Loin des malentendus d’un monde décevant ; Un village créé par la grâce des rêves Et qu’un tiède soleil illumine … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, Contes, Zooland | Laisser un commentaire

Dormir à deux…

Dormir à deux dans ta si chaude odeur… Corps satisfaits et bonheur éperdu D’après l’amour. Oh, la tendre douceur De tes baisers ! Le temps est suspendu. Dormir à deux, tête sur ton épaule, Tout enroulés comme un seul coquillage Et … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Questions ? | 2 commentaires

Trois jonquilles

Trois jonquille(s) ont fleuri sur le pré enneigé, Trois petits soleils d’or qui viennent d’émerger D’un épais linceul blanc. Des fleurs si vulnérables ! Puisse mars se montrer toujours aussi aimable Qu’il le fut l’an dernier en haut pays d’Ubaye, Et … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, La Haute Provence, Printemps | Laisser un commentaire

L’accent rebelle

Marseille la rebelle en est toute ébahie : L’un de ses députés a ri du bel accent Chantant du Sud-Ouest jusqu’à cette Italie Qui lui est une soeur. Un verbe tout-puissant Puisqu’il couvre le Sud, la moitié de la France ! Comment … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Chez nous, La Provence au coeur, Les gens, Marseille, Questions ? | Un commentaire

Projets pour un petit matin d’été

Poème illustré par une photo de : Jean-Baptiste Feldmann Tremper le croissant de la lune Dans le ciel couleur de café ; S’étonner des chimères brunes Qui font vivre et s’ébouriffer Les nues enchantées par la nuit ; Jouir de la fraîcheur … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Le début de l'été, Zooland | Laisser un commentaire

Conte d’un mois d’avril

J’ai acheté un mas à Cornillon-Confoux, Une vieille bastide avec un charme fou, Ne coûtant presque rien – une quasi-misère Dont j’ai vite compris l’indélicat mystère : En effet au printemps l’on entend au grenier Le piétinement vif de petits pieds … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, Contes, Les gens, Printemps | Laisser un commentaire

L’inondation

Poème illustré par : Didier Léveillé www.didier-leveille.zevillage.org Il y eut un orage, et puis deux, et puis trois … Des trombes vrombissant avec un bruit d’enfer, Nous assourdissant tous et flagellant les toits En y rebondissant comme une pluie de … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, Chez nous, Hiver, Printemps | Laisser un commentaire

L’Esprit de la montagne

Poème illustré par un tableau de : Josse de Jomper ( vers 1660) Le Génie de l’Ubaye vient d’être réveillé : Une déflagration. Un grand coup de tonnerre Fracassant le silence ! Autour de lui la terre Vibre et semble tanguer. … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Contes, Hiver, La Haute Provence | Laisser un commentaire

Tristes amours fanées…

Tristes amours fanées, navrantes amours mortes Enfouies tout au fond de cœurs désenchantés. Vous réapparaissez si l’on ouvre la porte A un lointain passé qu’on croyait oublié. L’on vous croyait séchées comme feuilles d’automne Arrachées par le vent aux arbres … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Amours, Automne, Questions ? | Laisser un commentaire

Dis-moi, vers quel ailleurs…

Dis-moi, vers quel ailleurs t’en es-tu donc allé Et comment as-tu pu me laisser aussi seule ? Ton pauvre corps broyé par l’implacable meule De cette maladie qu’on n’ose point nommer N’a pas pu résister. Tu as lâché ma main… On … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Automne, Questions ? | Laisser un commentaire

Première neige en Ubaye

Le ciel blond luit comme de l’ambre Sous le soleil noir de novembre. La neige tombe à lourds flocons Et festonne de blancs cocons Le tronc sombre des arbres morts… Ou le semblant, mais vifs encor Sous leur écorce racornie. … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans Hiver, La Haute Provence | Laisser un commentaire

Dévoration

Trois nuages décoratifs Tremblotent dans le ciel brûlant, Trop bleu, d’un bleu bien trop violent, Où le soleil est bien trop vif. L’on n’est pas encore en juillet Et l’été est déjà trop chaud ! Mais depuis cinq ans peu lui … Continuer la lecture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Publié dans A la maison, Chez nous, La Provence au coeur, Le début de l'été, Le soleil-lion, Questions ? | Un commentaire