Regard

 

Poème illustré par un tableau de :

Malika 
http://tableaupeinture.over-blog.com 

Mélancolique, insoutenable,
Son regard brun est presque humain,
Et l’on se sent un peu coupable
Quand il empoigne de ses mains
Les barreaux rouillés de sa cage.
Son regard est vraiment humain
Et griffé malgré son jeune âge.

Quand il vous envisage enfin,
Son regard ressemble à un cri.
Comme dévoré par la faim
De se rattacher à la vie,
Il vous tend de longs doigts fripés.
Son regard ressemble à un cri
Silencieux et désespéré.

Puis il retourne dans son coin,
Vous ignorant comme un intrus.
Il n’est plus qu’un clône d’humain
Dans ce monde qui l’a exclu.
Et le visage au creux des poings,
Prostré de tristesse il n’est plus
Qu’un piètre et navrant mannequin.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Questions ?, Zooland. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Regard

  1. Malika dit :

    Je vous souhaite à mon tour de bonnes fêtes de fin d’année ainsi qu’à vos proches. Sincèrement. Malika.

  2. Vette dit :

    Merci d’avoir mlis en Lien mon site de poèmes !
    Vette

Laisser un commentaire