Vue sous-marine

 

Une écharpe rayée d’argent,
Petits poissons couleur de miel,
Virevolte dans le courant
Comme les étourneaux au ciel.

 Accompagnant le doux tempo
Des vagues bleues sous le soleil
Qui clignote au rythme de l’eau,
Des algues bleues, noires, vermeilles

Tanguent en déroulant leurs lianes.
Déployées comme des corolles
De grandes méduses diaphanes
Telles des bulles toutes molles

Flottent sous le niveau des vagues.
Dans les fonds cristallins qui bougent
Des poissons arc-en-ciel divaguent,
Jaunes et bleus, rayés de rouge ;

Et là-haut, tout là-haut, le vent
Frôle les crêtes de la mer
Qui clapote en se balançant,
Toute friselée de lumière.

À propos de Vette de Fonclare

Professeur de lettres retraitée, a créé un site de poèmes dits "classiques", pratiquement tous voués à la Provence.
Ce contenu a été publié dans Méditerranée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire